Présentation du site

 
 

“Certaines de nos questions existentielles les plus importantes (sur notre origine, notre nature, notre écologie, notre avenir…) acceptent des réponses rationnelles, vérifiables et définitives. Alors que nous faisons face à un contexte de crise globale dont nous devons assumer la responsabilité et qui annonce l’imminence de notre fin, nous réconcilier avec ce que nous sommes semble malgré tout possible.”

 
 
 

Octobre 2013, sortie du livre numérique :

 

ESSAI SUR LA RAISON DE TOUT

Deuxième version :

La Vérité

 

essai raison tout vérité mignerot

 

Suivre ce lien pour le téléchargement

 
 
 

Vers la présentation du site ->

 
 

Lire la suite »

Pas de commentaire

L’écologie est-elle possible ?

écologie vert essai raison tout santé Lire la suite »

13 commentaires

Et la science fiction entra elle aussi dans l’anthropocène… par Yannick Rumpala

Lien direct vers ce passionnant article sur le site de Yannick Rumpala, maître de conférences en science politique à l’Université de Nice.

 

Yannick Rumpala, à propos de sa participation à l’émission Du grain à moudre sur France Culture :

“La question de départ qui avait motivé l’émission consistait à se demander à quoi pourrait ressembler le monde après la « transition énergétique ». Pour cela, la science-fiction peut effectivement avoir plusieurs intérêts. Elle est d’abord une incitation à penser à (plus) long terme. Elle permet aussi de désenclaver l’imaginaire collectif et de rouvrir le champ des possibles. À des situations hypothétiques, elle donne des formes de représentations, fictionnelles certes mais qui ont une obligation de cohérence minimale. D’où son utilité potentielle pour réfléchir aux enjeux écologiques (comme j’ai déjà commencé à le faire, notamment dans une contribution à paraître), et plus spécialement énergétiques (comme amorcé dans cette émission). Le passage par la science-fiction peut être une manière de montrer le poids de certaines variables, typiquement la variable technique ou technoscientifique.”

 
Lire la suite »

Pas de commentaire

Se désintoxiquer de la langue de bois – France Culture

Un documentaire de Myriam Prévost et Véronique Vila

 

Se désintoxiquer de la langue de bois © Fabien Gosset

 
 
Lire la suite »

Pas de commentaire

Vers des territoires résilients – Benoît Thévard

Vers des territoires résilients en Europe

Énergie, transports et alimentation en 2030

Lire la suite »

Pas de commentaire

L’heuresthésie d’Henri Poincaré : Les paysages de la géométrie

 

Source en ligne : Strass de la philosophie, Jean-Clet Martin

 

Article d’Henri Poincaré publié dans la Revue de métaphysique et de morale, troisième année (1895), page 631-646

 

Rappel de la définition de l’heuresthésie :

 

L’heuresthésie désigne ces moments ou ces permanences de l’être qui, par l’entremission et la coordination de ses sens et, dépassant sa propre volonté, de façon consciente ou non, atteint à l’essence du monde pour en admettre l’univoque et absolue définition existentielle. Cette expérience esthétique, éminemment intime, doit trouver confirmation par l’intermédiaire d’une production structurée de données rigoureusement vérifiables pour être qualifiée d’heuresthésie.

 

 

Henri Poincaré décrit parfaitement ici comment sa compréhension de la géométrie est supportée par des données issues de son expérience sensorielle et motrice, qui fait sens et guide sa connaissance de la topologie mathématique.

 
 

Lire la suite »

Pas de commentaire

Sans lendemain (There’s no tomorrow) – Film

 

Source

Lire la suite »

Pas de commentaire

Lamarck et la destruction de l’équilibre écologique vital

Lamarck.jpg

Lire la suite »

Pas de commentaire

Crise énergétique ? Mais non, crise entropique !

SOURCE : le passionnant blog Science étonnante

petrole_300Nous vivons en ce moment une crise énergétique. Chaque jour on entend qu’il faut économiser l’énergie, que nos ressources d’énergie s’épuisent, ou qu’il faut trouver de nouveaux moyens d’en produire.

Et pourtant dans le même temps, en cours de physique, on apprend que l’énergie se conserve : elle ne peut être ni créée, ni détruite. N’y a-t-il pas là une contradiction ? Pourquoi nous parle-t-on d’économiser l’énergie, si l’énergie se conserve ?

Pour comprendre cet apparent paradoxe, il faut faire appel à cette étrange notion qu’est l’entropie. Et nous allons voir que ce que nous appelons communément la crise énergétique est en réalité une crise entropique !

Lire la suite »

Pas de commentaire

Le déclin de l’humanité confirmé par de nouvelles études scientifiques (NASA)

 

This-NASA-Earth-Observato-006-mignerot

 

Alors que depuis 1972 des scientifiques proposent des outils pour estimer des possibilités d’existence de l’humanité en fonction des contraintes environnementales, démographiques, énergétiques (lire 1972 : le MIT envisage déjà la fin de notre humanité avant 2100), de nouvelles études viennent confirmer les conclusions pessimistes des premières : le déclin humain serait prévu pour les prochaines décennies, peut-être avant 2030.

Aujourd’hui c’est une étude co-financée par la NASA qui vient confirmer cette sombre prédiction.

 

Groupe de discussion facebook : Transition 2030

 
 
Lire la suite »

2 commentaires

L’équation de Kaya – Manicore – JM Jancovici

L’équation de Kaya

 dernière version : février 2014

 

 site de l’auteur : www.manicore.com – contacter l’auteur : jean-marc@manicore.com

 

Pour tester l’équation de Kaya sur le site Carbone4

 
Lire la suite »

Pas de commentaire

Les 2/3 de nos actuelles réserves d’énergie fossile devront rester sous terre, sinon…

Publié le

Ce contenu a été publié dans Climat par Vincent Rondreux, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

 

Si nous voulons vraiment conserver une chance de rester en dessous de 2°C de réchauffement global par rapport au niveau préindustriel (c’est-à-dire garder un espoir de survie pour notre civilisation et même nos enfants), ce qui est l’objectif officiel des dirigeants de la planète, alors les calculs montrent qu’il nous est vital de conserver dans le sol d’ici 2100, des centaines de milliards de tonnes de charbon, pétrole et gaz, même si nous savons où elles sont et comment les exploiter. Question: si ce constat était partagé par exemple par les « investisseurs », quid de la gigantesque « bulle boursière » des énergies fossiles ainsi créée ?

Evolution de la concentration de gaz à effet de serre dans l'atmosphère depuis 800 000 ans. Nous sommes au point zéro à 400 ppm. Doc. The Keeling Curve. Lire la suite »

Pas de commentaire