Press "Enter" to skip to content

Inertie climatique : 40 ans entre la cause et l’effet

 

réalité existence mignerot théorie de tout
Crédit : Collectif Alaplage

 

Il est assez difficile de trouver des références sur une estimation du temps que met l’atmosphère à réagir aux modifications anthropiques de sa composition (modifications dues aux émissions par l’humain de gaz à effets de serre). Ce temps de réaction (hystérésis, inertie climatique, ou encore “climate lag”) a pourtant été estimé, car il est indispensable pour effectuer des calculs projectifs sur le réchauffement climatique.

Selon les sources disponibles, il se chiffrerait en décennies, aux alentours de 40 ans (documents ci-dessous). Le climat mettrait 40 ans à atteindre le réchauffement provoqué par une quantité x de gaz à effet de serre ajoutée à l’atmosphère.

Cela signifie qu’aujourd’hui nous vivons sous le climat qui est le résultat de l’activité humaine des années 1970.

Ce climat nous inquiète, mais nous sommes en retard de 40 ans, et il est déjà certain que le taux de CO2 atmosphérique actuel va irrémédiablement perturber le climat des années 2050…

 

Nous tentons donc de réagir à ce que nous connaissons d’un monde qui date des années 1970, alors que le monde de 2050 est déjà écrit, nous sommes en décalage psychologique et émotionnel de 80 ans avec la réalité !

Le monde auquel nous pensons et auquel nous croyons nous adapter n’existe pas, un autre monde est déjà écrit, et il n’est pas certain que notre humanité y ait encore une place.

 

Climate change : the 40 year delay between cause and effect

Extrait de l’article de Skeptical Science :

 

“The reason the planet takes several decades to respond to increased CO2 is the thermal inertia of the oceans. Consider a saucepan of water placed on a gas stove. Although the flame has a temperature measured in hundreds of degrees C, the water takes a few minutes to reach boiling point. This simple analogy explains climate lag. The mass of the oceans is around 500 times that of the atmosphere. The time that it takes to warm up is measured in decades. Because of the difficulty in quantifying the rate at which the warm upper layers of the ocean mix with the cooler deeper waters, there is significant variation in estimates of climate lag. A paper by James Hansen and others [iii] estimates the time required for 60 % of global warming to take place in response to increased emissions to be in the range of 25 to 50 years. The mid-point of this is 37.5 which I have rounded to 40 years.”

 

Loading...

Earth’s Energy Imbalance : Confirmation and Implications, James Hansen

Loading...


 

 

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »