Press "Enter" to skip to content

L’épopée de Gilgamesh : tout a été dit depuis toujours

 

gilgamesh theorie de tout

 

« Gilgamesh, où donc cours-tu ?

La vie que tu cherches, tu ne la trouveras pas.

Lorsque les grands dieux créèrent les hommes,

C’est la mort qu’ils leur destinèrent

Et ils ont gardé pour eux la vie éternelle,

Mais toi, Gilgamesh

Que sans cesse ton ventre soit repu

Soit joyeux nuit et jour

Danse et joue

Fais chaque jour de ta vie

Une fête de joie et de plaisirs

Que tes vêtements soient propres et somptueux

Lave ta tête et baigne-toi

Flatte l’enfant qui te tient par la main

Réjouis l’épouse qui est dans tes bras.

Voilà les seuls droits que possèdent les hommes. »

 

Extrait de l’Épopée de Gilgamesh

Texte rédigé en langue akkadienne à l’époque paléo-babylonienne

(XVIIIe – XVIIe siècle av. J.-C.)

Traduit de l’arabe et adapté par Abed Azrié

Berg International, 1979

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »