Press "Enter" to skip to content

Catégorie : Crises

Ressources : notre humanité sera terminée avant 50 ans

 

Article du 26/10/12, mises à jour plus régulières sur la question des ressources sur le site de l’association Adrastia.

 

D’aucuns ergoteront sur le chiffre exact – 20 ans, 80 ans ? – celui-ci pouvant varier en cas d’effondrement systémique prématuré ou de ralentissement drastique de notre consommation de ressources. Mais le processus reste le même : les matières premières indispensables pour assurer notre plus haut niveau de confort, de sécurité et leur distribution au plus grand nombre seront demain toutes consommées. Il faut aussi tenir compte du fait que nous extrayons de la richesse grâce à ces ressources, richesse qui nous donne les moyens de continuer à les exploiter. Mais ces ressources sont désormais chaque jour plus difficiles à extraire, donc plus chères et procurant moins de bénéfices, ce qui réduit nos capacités à maintenir possible leur exploitation…

Nous avons peut-être raison d’espérer le bien-être de tous. Mais ce n’est pas nous qui décidons de la possibilité de le réaliser à terme. Nous nous occupons essentiellement de réfléchir sur les conséquences du réchauffement climatique afin de nous y adapter au mieux, mais le débat sur notre avenir n’est pas là. D’ailleurs, il n’y a pas de débat : l’humanité ne peut à la fois se développer et contourner sa fin, quel que soit le bulletin météo.

5 Comments

De l’utilité du réchauffement climatique

 

Réchauffement - crise - écologie - économie

 

Pourquoi, malgré nos talents et nos meilleures intentions, ne parvenons-nous pas à modifier le cours, bientôt fatal, de notre évolution ?

 

Alors que le réchauffement climatique ne fait à présent plus de doute (quoiqu’il soit préférable de parler de destruction de l’équilibre écologique vital, dont les perturbations atmosphériques ne sont qu’un des symptômes), le positionnement épistémologique et la méthodologie proposée par l’Essai Sur la Raison de Tout (ESRTV) offrent une nouvelle perspective de compréhension des débats portant sur l’impact écologique de l’activité humaine (ESRTV chapitre 10.4). Selon les hypothèses proposées, la mise en avant de l’étude du fonctionnement dynamique de l’atmosphère, qui est une science complexe, aura eu une utilité très précise dans les échanges humains au cours des dernières décennies d’évolution rapide de nos sociétés et de nos économies.

6 Comments

Crise de la dette

 

Maintenant que l’ampleur du problème est apparue en pleine lumière, une nouvelle certitude a surgi : la certitude que, quelles que soient les mesures adoptées, les choses vont empirer. Une léthargie prolongée apparaît désormais comme le scénario optimiste. Joseph Stiglitz

 

Crise - finance - économie - écologie

 

Comprendre la crise de la dette et plus encore l’avenir de l’ensemble des échanges de biens et de valeurs au sein de l’humanité ne saurait être possible sans une réinscription pertinente des processus en jeu dans un contexte évolutif global, comprenant des définitions strictes et universelles des concepts manipulés.

1 Comment
Translate »